Distribution de kits "échecs" dans les écoles

logo fwbwanty logoDébut novembre 2015, Frédérik Bielik (délégué aux écoles de la FEFB) a lancé avec le cabinet de la ministre de l'enseignement, Joëlle Milquet, un appel à projet aux écoles de la fédération Wallonie-Bruxelles.

La demande était la suivante: en échange d'un engagement à organiser des ateliers échecs (soit en classe, soit en extrascolaire), d'une participation à une journée de formation et d'une présence aux interscolaires provinciaux et régionaux à partir de l'année scolaire 2016-2017, les écoles recevraient un kit "échecs" composé de 12 échiquiers, d'un échiquier mural, d'un manuel de l'entraîneur (méthode stappen, étape 1) et d'un livre d'exercices (méthode stappen, étape 1).

Grâce aux subsides de la fédération et de l'entreprise Wanty, nous avions 25 kits à distribuer.

Notre grand espoir était qu'au moins 25 écoles adhèrent au projet.

Et nos espoirs furent plus que comblés: 155 écoles ont répondu à l'appel! La surprise était totale.

Nous avons été invités, Frédéric Bielik, Raymond Van Melsen et moi-même, à un rendez vous au cabinet de la ministre afin de procéder à une sélection qui nous semblait impitoyable, voire impossible. En effet comment laisser 130 écoles sur le carreau?

L'accueil par Emmanuel Rifaut, collaborateur de Mme Milquet fut élogieux: notre appel était ni plus ni moins que le meilleur appel à projet 2015 de la fédération Wallonie-Bruxelles! La demande dépassant largement l'offre, Mr Rifaut nous offre une seconde bonne nouvelle: la ministre promet de réfléchir à augmenter le subside pour de nouveaux kits! Réponse au plus vite....

En attendant, nous avions établi des critères de sélection des projets: équilibre entre le réseau officiel et le libre, équilibre entre les écoles de type différents (écoles classiques, pour enfant avec troubles mentaux, avec troubles physiques, etc...), équilibre entre les provinces et enfin proximité avec un cercle d'échecs.

Après une sélection difficile, les écoles suivantes ont été retenues:

Luxembourg (2): Athénée Royal de Neufchâteau et Ecole secondaire libre Saint-Hubert

Liège (6): Ecole fondamentale communale de Heure-le-Romain, Ecole Jacques Brel (Herstal), Institut Saint-Michel (Verviers), Ecole Saint-Nicolas de Stembert (Verviers), Institut Sainte Thérèse d’Avila (Chênée) et Ecole Robert Brasseur (Liège)

Namur (5): Ecole Saint-Martin (Cortil-Wodon), Institut Saints Pierre et Paul (Florennes), Collège d’Erpent, EPES Reumonjoie (Malonne) et Ecole communale de Rosée

Brabant Wallon (3): Ecole Jean Bosco (Chastre), Ecole les Papillons (Court-saint-Etienne) et La petite école (Gentinnes)

Hainaut (6): Ecole Saint Pierre (Montignies-sur-Sambre), Institut Albert 1er (Enghien), EMCE Erquelinnes, EPESCF Une école comme ça (La Louvière), Institut technique de la communauté française de la Rance et Ecole libre de Chapelle-lez-Herlaimont

Bruxelles (3):  Centre scolaire Eddy Merckx (Woluwé-saint-Pierre), Sainte Marie (Saint-Gilles) et Lycée Emile Max (Schaerbeek)

Courant du mois de janvier 2016, ces premiers kits sont arrivés dans les écoles, dont certaines ont déjà créé une équipe pour participer aux interscolaires de leur province avec un an d'avance.

Et en ce début février 2016, la nouvelle que nous attendions est tombée: un subside supplémentaire nous est octroyé pour 43 kits!

Les écoles suivantes ont été retenues:

Brabant Wallon (4): école libre d'Ittre, école des bruyères (Louvain-la-Neuve), IPET Nivelles, Athénée Royal de Braine-l'Alleud


Bruxelles (8): Campus Saint-Jean (Molenbeek), école fondamentale du Longchamps (Uccle), Institut Saint-Stanislas (Etterbeek), Collège de la Fraternité (Laeken), Notre Dame de la Sagesse (Ganshoren), Athénée Royal Léonardo Da Vinci (Anderlecht), Lycée Guy Cudell (Saint-Joose-ten-Noode), école communale de la Sapinière (Watermael-Boitsfort)


Hainaut (11): Institut Jean Jaurès (Charleroi), groupe scolaire Fougères-Landelies, Institut Notre-Dame de Loverval, école communale d'Estinnes, Institut d'Enseignement Technique Secondaire (Charleroi), ITFWB Morlanwez, école internationale du SHAPE (Casteau), Institut du Sacré-Coeur (Mouscron), école du bois Marcelle (Marcinelle), Institut provincial de Nursing du centre (La Louvière), internat provincial d'Ath


Liège (10): école Sainte-Thérèse (Ans), école libre du Wérihet (Ans), EFC Cointe, école communale libre de Welkenraedt, école Sainte-Thérèse (Seraing), Athenée Royal de Verdi (Verviers), Athénée Royal de Welkenraedt, Athénée Royal de Herstal, Collège Saint-François d'Assise (Ans), école la buissonnière (Crisnée)


Luxembourg (2): collège d'Alzon (Bure), Institut Sainte-Julie (Marche-en-Famenne)


Namur (8): Institut Sainte-Ursule (Namur), Institut Saint-Louis (Namur), école Saint-Rémy (Falisolle), Sainte-Marie Namur, école fondamentale libre mixte de Floreffe, école Claire d'Assise de Bouge, école fondamentale de Mettet, école Saint-Rémy (Hanret)

Au total, 68 écoles de la fédération Wallonie-Bruxelles pourront, dès la rentrée de septembre 2016, proposer des activités à leurs élèves et viendront découvrir les interscolaires début 2017. Nul doute que dans toutes ces équipes, de nouveaux talents vont émerger.

Aujourd'hui, les cercles d'échecs de la FEFB ont, près de chez eux, des futurs joueurs à inviter à pousser les portes de leur club, et leurs parents avec.

Rendez vous dans un an pour évaluer cette action.


Laurent Wery

Directeur de la Jeunesse FEFB