BULLETIN n° 12 DE LA FEFB du 27/08/2020

Message adressé aux dirigeants de clubs et aux membres

Cher dirigeant, Cher joueur
 
En cette période de rentrée, nous voudrions vous apporter le message suivant :

  • Nous ne voulons pas jouer les épidémiologistes, loin de là ; ils sont suffisamment nombreux et suffisamment en désaccord entre eux que pour nous donner une situation précise
  • Ni également jouer aux décideurs politiques ; ils sont suffisamment nombreux et suffisamment incohérents que pour nous donner une direction précise
  • Mais il est certain, au niveau échiquéen, que la crise « covid » n’est pas terminée (loin de là) ; les conséquences de la crise sanitaire sur la pratique des échecs sont difficiles à prévoir. Les activités sportives et autres reprennent ou ont repris. Bien que nous ne soyons pas considérés comme un sport (en Wallonie-Bruxelles), nous pouvons, au vu de notre aspect organisation et compétition y trouver un mode de vie à appliquer.

La Fédération Nationale a également émis des directives pour l’organisation d’événements d’échecs. Les Championnats de Belgique (en réel), soutenus par la Fédération Nationale, se sont terminés à Bruges. Le nombre de personne, pour un événement « indoor » vient d’être accru.

Depuis début juillet, certains clubs ont repris leurs activités avec le respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale ; et ces compétitions fonctionnent. Les joueurs, après des mois d’échecs virtuels pour certains, sont avides de se retrouver en réel.
Heureusement que, pour notre activité, les compétitions virtuelles ont pu pallier le manque ; mais il est temps de commencer à inverser la tendance et à reprendre les activités en réel.
Les activités d’échecs en ligne doivent continuer à se développer ; la FEFB et les clubs, du moins pour les parties ultra-rapides et blitz, peuvent y contribuer. Les parties lentes ne peuvent se jouer en ligne à cause de la difficulté de maîtriser les risques de tricherie.
Par contre, les grandes compétitions internationales risquent de se jouer, sous des conditions très strictes, pour une longue période encore, en virtuel.

Maintenant, pour espérer voir vivre et pour ainsi voir espérer se (re)développer les échecs en Belgique, chaque dirigeant, chaque joueur doit voir ce qu’il peut faire pour « relancer la machine » de ces compétitions en direct.
A ce jour, pour les clubs jouant dans des écoles, le seul frein potentiel est celui de la notion (floue) qui est «pas d’étrangers dans les écoles ». En France, ces « étrangers » respectent les mêmes mesures que les enseignants et étudiants (c’est beaucoup plus simple comme cela), mais chez nous cette notion risque de perdurer un mois, le temps de se rendre compte des problèmes soulevés.
Pour la prochaine saison, les Interclubs semblent malheureusement compromis. Des erreurs de décision ont amené cette situation et il est difficile de trouver une solution acceptable par tous. Quelque soit le choix effectué, les résultats sont faussés, critiquables …mais il est nécessaire d’avancer !
Ceci est grandement préjudiciable aux échecs en Belgique ; nombreux sont les affiliés (sans parler des joueurs étrangers) qui viennent très peu aux activités hebdomadaires des clubs et ne jouent que les Interclubs ainsi que des tournois à gauche et à droite.

C’est pourquoi, il est nécessaire d’organiser des tournois attractifs le jour de jeu et en dehors de ce jour de jeu.
La situation actuelle est également néfaste niveau des rentrées financières des différentes Fédérations ; établir un budget 2020-2021 à l’heure actuelle est très difficile.
Néanmoins, pour ses clubs et affiliés, la FEFB continuera, comme par le passé, et en respect de sa politique de subsidiation, à soutenir les tournois en réel organisés à l’intention de tous, avec des parties lentes, rapides, de blitz à caractère officiel.
Pour tout ceci, nous rappelons que nous vous conseillons :

  • le port du masque dès que la distance de sécurité ne peut être respectée, quel que soit l’âge
  • une désinfection des locaux (eau de javel + eau) si le local est régulièrement utilisé
  • une désinfection des jeux lors de changements de participants
  • ne pas boire, ni manger à table
  • et toute mesure que vous jugez utile pour la sécurité des personnes ou qui vous sont imposées par vos « hébergeurs » 

Mais, à l’intention des dirigeants, soyez également à l’écoute de vos membres, entretenez leur relation avec votre club, planifiez, organisez des événements…en peu de mots : soyez actifs et positifs !

A tous ceux qui sont intéressés par les compétitions en ligne, nous recommandons également :

  • d’adhérer au team Lichess FEFB
  • de remplir votre profil avec nom, prénom et, si vous avez un actif, votre matricule FEFB en première ligne de la section « bio »
  • ceci donnera une identification correcte des participants aux évènements en ligne 

A bientôt, autour d’un échiquier !
 
Pour la FEFB – Christian Henrotte - Président